Bannière
Répartition des groupements

Comité de la Loire
47 rue des alliés
42000 Saint-Etienne
Tél : 04 77 25 18 15
Comité de la Haute-Loire
Maison pour tous Route de Coubon
43700 BRIVES CHARENSAC
Tél : 06 44 83 43 13

Contactez nous

Préjudice d’anxiété : La Cour de Cassation confirme l’ouverture à toutes les entreprises pour toutes les substances toxiques et nocives



La formation plénière de la Chambre Sociale de la Cour de Cassation qui a examiné le 20 juin 2019 les recours déposés par 39 cheminots de la région marseillaise, 17 marins et 732 mineurs de Lorraine vient de confirmer la jurisprudence initiée par l’arrêt de l’assemblée plénière de la Cour du 5 avril dernier.

Pour les 39 cheminots et les 17 marins, constatant que le seul moyen mis en avant par la Cours d’Appel était le constat que ces salariés ne relevaient pas du dispositif de retraite anticipée amiante. La Cour de Cassation casse les arrêts et renvoie les demandeurs devant la Cour d’Appel d’Aix en Provence.

Pour les mineurs exposés à de nombreux cancérogène la Cour de Cassation précise : « En application des règles de droit commun régissant l'obligation de sécurité de l'employeur, le salarié qui justifie d'une exposition à une substance nocive ou toxique générant un risque élevé de développer une pathologie grave et d'un préjudice d'anxiété personnellement subi résultant d'une telle exposition, peut agir contre son employeur pour manquement de ce dernier à son obligation de sécurité. », la Cour de Cassation casse l’arrêt de la Cour d’Appel de Metz et renvoie les demandeurs devant la Cour d’Appel de Douai.

Le collectif national, regroupant, autour des deux cabinets d’avocats Teissonnière- Lafforgue-Topaloff - Andreu d’une part et Thouvenin-Coudray-Grevy d’autre part, les associations nationales de victimes de l’amiante, l’Andeva et la Cavam, la Fnath, les syndicats de l’énergie CGT et le syndicat national des mineurs et du personnel du régime minier CFDT, se félicite de cette confirmation et de cette avancée.

L’arrêt du 5 avril 2019 concernait des agents d’EDF dont le préjudice d’anxiété avait été reconnu par la Cour d’Appel de PARIS.

Les arrêts du 11 septembre 2019 concernent les demandeurs qui avaient été déboutés par leurs Cours d’Appel respectives.

Ces arrêts ouvrent des perspectives nouvelles pour tous les salariés exposés non seulement à l’amiante mais encore à toutes « substance nocive ou toxique générant un risque élevé de développer une pathologie grave », quel que soit leur statut ou celui de leur entreprise.

Ce préjudice peut être reconnu si ces personnes démontrent d’une part qu’elles ont été exposées à des « substances nocives ou toxiques générant un risque élevé de développer une pathologie grave », que ces expositions résultent d’une faute de l’employeur et d’autre part démontrent la réalité de leur anxiété.

La Cour de Cassation après avoir cité des témoignages de mineurs considère que la Cour d’Appel de Metz n’a pas démontré que l’employeur : «…avait effectivement mis en œuvre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs, telles que prévues aux articles L. 4121-1 et L. 4121-2 du code du travail… »

Cette décision répare une injustice et devrait permettre de faire avancer la prévention dans les entreprises.

Nous invitons tous les salariés à contacter les associations et syndicats locaux ou régionaux adhérents aux organisations appelantes

Télécharger le communiqué de presse

Actualités

Préjudice d’anxiété. La Cour de Cassation confirme l’ouverture à toutes les entreprises pour toutes les substances toxiques et nocives
12/09/2019 16:59
La formation plénière de la Chambre Sociale de la Cour de Cassation qui a examiné le 20 juin 2019 les recours déposés par 39 cheminots de la région marseillaise, 17 marins et 732 mineurs de Lorraine vient de confirmer la jurisprudence initiée par l’arrêt de l’assemblée plénière de la Cour du 5 avril dernier. Pour les 39 cheminots et les 17 marins, constatant que le seul moyen m...

Préjudice d’anxiété. Près de 800 dossiers examinés par la Cour de Cassation le 20 juin 2019
18/06/2019 14:50
La formation plénière de la Chambre Sociale de la Cour de Cassation va examiner la demande de reconnaissance du préjudice d’anxiété de près de 800 anciens salariés des mines, de la SNCF et de la SNCM. Cette audience, très importante pour l’avenir de milliers de dossiers engagés devant les conseils de Prud’Hommes et les Cours d’Appel de toute la France, devrait confirmer la jurisprudence dé...

Cliniques privées : des facturations abusives dans un établissement sur deux !
24/05/2019 10:56
Une étude menée par la Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), du 1er juillet 2017 au 30 septembre 2018 auprès de 200 établissements de santé privés à but lucratif, révèle que 50% d’entre eux pratiquent des tarifications abusives : forfaits pour démarches administratives, forfaits ambulatoires, facturation abusive de chamb...

Grand débat national : La FNATH publie son livre blanc !
09/04/2019 10:44
Suite aux nombreuses contributions reçues sur la page internet "Libérons la parole", la FNATH a décidé de les diffuser dans un livre blanc Une plateforme de libre expression intitulé "Libérons la parole" A l'occasion du Grand débat national, la FNATH a mis en place sur son site internet, une plateforme de libre expression intitulé "Libérons la parole" Cette plateforme a permis à un large public ...

Maîtrise des arrêts de travail. La FNATH dit non à un « troc » social immoral
25/02/2019 14:29
La FNATH dit non à un « troc » social immoral Un jour de carence « d’ordre public » est annoncé en contrepartie d’une meilleure prise en charge pour les salariés non couverts. La solidarité des salariés pour se couvrir les uns les autres, c’est déshabiller le pauvre Paul pour tenter d’habiller le pauvre Pierre ! Ce jour de carence « d’ordre public » qui ne serait pas compensé n&...

La FNATH met en place une campagne de prévention des addictions
25/02/2019 12:11
Vous êtes aujourd’hui éloigné/e de votre emploi ou vous vous êtes trouvé/e dans cette situation ; votre expérience nous est précieuse pour concevoir les meilleurs outils et permettre ainsi de sensibiliser et trouver des solutions à ces personnes en détresse. Nous avons besoin de vous et vous proposons de répondre à cette enquête. Être au chômage ou en arrêt de travail peut avoi...

Grand Débat National. La FNATH, association des accidentés de la vie, libère la parole !
29/01/2019 11:23
Depuis sa création en 1921, la FNATH, association des accidentés de la vie, agit pour défendre individuellement et collectivement les personnes accidentées, malades ou handicapées ainsi que leur famille. Aujourd’hui, et à la faveur du Grand Débat National, notre association donne la parole à ses adhérents, mais aussi plus largement à tous ceux qui souhaitent s’exprimer dans les domaines suivants : la rev...

Réalisé avec © Franceasso.org